Le printemps, c’est bien évidemment le top départ tant attendu pour la préparation du potager mais, c’est aussi le feu vert pour le rempotage de vos plantes d’intérieur !

 

Pourquoi rempoter vos plantes ? 

Le rempotage permet d’offrir à vos petites protégées un nouveau substrat, qui leur apportera de bons nutriments, et un pot plus spacieux afin qu’elles puissent s’épanouir et mieux se développer.

 

A quel moment les rempoter ?

La plupart des plantes s’éveillent au printemps, après avoir passé l’hiver au repos. A cette période, elles se préparent à nous offrir leur plus beau feuillage et/ou de jolies floraisons. C’est ainsi, au printemps, qu’il est préférable de les rempoter.

 

Est-ce que mes plantes ont besoin d’être rempotées ?

Observez-les, elles communiquent avec nous à leur manière. Vos plantes vous parlent, elles vous envoient des signaux qu’il suffit d’apprendre à reconnaître. Une plantes peut vous envoyer 4 signaux pour vous faire comprendre qu’elle a besoin d’être rempotée :

1 – Ses racines s’échappent de son pot par les petits trous de drainage


C’est le signal le plus commun. Ça ne fait aucun doute, lorsque ses racines débordent par les trous de drainage, votre plante se sent à l’étroit et a besoin d’un pot plus grand pour s’épanouir, accompagnée d’un nouveau substrat qui lui fournira l’énergie nécessaire à sa croissance.

 

2 – Elle a plus régulièrement soif

Malgré un arrosage plutôt régulier votre plante se montre assoiffée ? Cela signifie souvent que votre plante a puisé dans toutes les ressources de son substrat. Elle a alors besoin d’un nouveau substrat qui lui apportera toute la nutrition dont elle a besoin et saura retenir l’eau que vous lui apportez.

 

3 – Elle vous envoie des signes de détresse

Si votre plante présente des signes de faiblesse avec des feuilles qui jaunissent par exemple, la rempoter est une solution pour lui apporter un substrat plus nutritif et plus frais.

Si votre plante produit de nouvelles feuilles de plus en plus petites, cela peut également être le signe qu’elle a besoin d’un rempotage.

Attention toute fois, si la plante ne vous semble pas à l’étroit dans son pot, il n’est peut-être pas nécessaire de la rempoter lors de l’apparition de feuilles jaunes ou de petites feuilles. Cela peut simplement traduire un manque de nutriments. Vous pouvez alors rélaiser un surfaçage (voir plus bas) ou un apport d’engrais qui seront une nouvelle source de nutriments.

A quelle fréquence rempoter vos plantes ? 

Le rempotage n’est bénéfique que pour une plante qui en a besoin. Cela lui demande l’énergie pour s’adapter à son nouveau pot et pour retrouver ses repères. Ainsi, pour les jeunes plantes, un rempotage est souvent nécessaire 1 fois par an. Pour les plantes plus grandes, un rempotage peut être nécessaire tous les 2-3 ans en fonction des signaux renvoyés par votre plante !

Il est également fortement conseillé de rempoter une plante que vous venez d’acheter, après une petite période d’acclimatation chez vous. En effet, les plantes sont souvent vendues dans des pots horticoles peu respirants, un peu trop petits et dont le stock de nutriments et souvent épuisé.

Rempotage, surfaçage, quelle est la différence ? 

Lorsqu’on rempote une plante, on lui renouvelle entièrement son substrat. A l’inverse, le surfaçage consiste à renouveler uniquement la première couche de substrat, sans changer la plante de pot. Cela permet aux plantes qui ne nécessitent pas de rempotage (ou pour les plantes qui sont très grandes et déjà dans un pot de grande taille), d’avoir un nouvel apport nutritionnel via le nouveau substrat.

 

Petit conseil : ne rempotez pas une plante en hiver (sauf cas d’extrême détresse). L’hiver est une période de repos pour nos petites chouchoutes

Articles similaires

Pas de saison pour se lancer dans le jardinage d’intérieur

Commandez en ligne
et récupérez vos produits en magasin

Voir nos produits